Live report du 2011 Girls' Generation Tour in Seoul

live report - 20.09.2011 20:09

Après de longs mois d'absence, les SNSD revenaient cet été en Corée pour deux concerts grandioses !

Les 23 et 24 juillet 2011, les So Nyuh Shi Dae comblaient de bonheur leurs fans en revenant enfin fouler la scène coréenne, après plus de sept mois d'absence et une tournée japonaise couronnée de succès. Les deux concerts, intitulés 2011 Girls' Generation Tour, ont eu lieu au Seoul Olympic Stadium, immense stade pouvant contenir 70 000 personnes. Les billets ont quant à eux été sold-out quelques minutes seulement après leur mise en vente. Autant dire que les filles étaient attendues de pied ferme, non seulement par leurs fans coréens, mais aussi par leurs fans internationaux qui n'ont pas hésité à faire le déplacement.

Le début du concert du samedi 23 juillet est annoncé pour 19h, mais à 8h du matin, les fans se pressent déjà devant le stade pour faire la queue, espérant pouvoir acheter les précieux goodies officiels créés pour l'occasion et mis en vente à partir de 14h30. Brochures, pochettes, serviettes et même thermos à l'effigie des membres sont disponibles, autant dire que tout part très vite, et ce malgré l'attente interminable sous un soleil de plomb et une chaleur étouffante. SM Entertainment a très mal géré la chose et n'a prévu que deux caisses pour régler les achats... alors que plus de 3000 personnes étaient présentes dans la file d'attente. Outre les stands de goodies, un stand Vita500 (boisson vitaminée dont les SNSD font actuellement la promotion) est également sur place, proposant des jeux avec des posters à gagner, ainsi que des figures en carton grandeur nature à l'effigie des neuf filles, à côté desquelles les fans peuvent poser. D'autres figures cartonnées sont présentes un peu plus loin, reprenant l'affiche de la tournée. Des membres du staff de SM Entertainment s'y relayent pour prendre les fans en photo gratuitement, avec un polaroid.

L'heure du concert approchant, le stade commence à se remplir. Les fans et les célébrités rejoignent leurs sièges dans la fosse, et les publicités Vita500 mettant en scène les SNSD sont diffusées sur les écrans géants pour faire patienter la foule. Les messages UFO (site sur lequel on peut envoyer un message aux membres en espérant obtenir une réponse de leur part) envoyés par les fans sont également diffusés, ainsi que quelques messages postés par les SNSD elles-mêmes.

Vers 19h15, les lumières s'éteignent progressivement, laissant place à un océan de lightsticks roses et aux cris des fans surexcités. Une vidéo démarre alors sur les écrans géants où l'on peut voir les filles dans un univers féérique aux couleurs froides, dansant sur l'eau avec grâce. Elles sont sublimes, et les effets de couleurs, ainsi que la musique sont magnifiques. Puis la vidéo se termine tel un générique de série sur une présentation des membres du groupe une à une, arrachant des cris aux fans. Cette introduction, vraiment très réussie, marque le début du concert et toutes les lumières se focalisent alors sur une sorte de pyramide présente sur l'avant-scène. Celle-ci s'ouvre au bout de quelques minutes pour dévoiler les SNSD, assises sur des marches, et portant des tenues blanches brodées. Retentissent alors des « Sowoneul Malhaebwa » auxquels les filles, jusque-là immobiles, répondent en collant leur main à leur oreille. La musique commence finalement et les membres quittent leurs marches pour aller chanter leur tube Sowoneul Malhaebwa (Genie). Le concert ne fait que commencer et l'ambiance est déjà électrique. La chanson est ponctuée par un rap endiablé de Tiffany et les neuf filles se regroupent sur la scène principale pour enchaîner avec leur titre japonais You-aholic, à la surprise de beaucoup de monde car personne ne s'attendait à entendre leurs chansons japonaises.
Commence ensuite l'intro de Mr Taxi qui, nouvelle surprise, est chantée en coréen. Le « Tokyo, Seoul London New York » est d'ailleurs remplacé pour l'occasion par un « Seoul tto, Tokyo London New York », montrant l'envie de rappeler d'où elles sont originaires.
Tout s'enchaîne très vite et le groupe continue sur sa lancée japonaise avec I'm in Love with the Hero, qui débute sur la scène principale. Là, de grands rideaux noirs sont dépliés, masquant la scène, avant d'être arrachés pour dévoiler Hyoyeon, Sooyoung, Seohyun, Yoona, Yuri et Sunny volant dans les airs, accrochées par des câbles. Taeyeon, Tiffany et Jessica quant à elles sont regroupées au centre de la scène, les bras écartés avec de longues capes blanches scintillantes sur les épaules pour simuler des ailes. L'effet est très joli et les lumières s'éteignent pour laisser le temps aux filles de rejoindre une nouvelle fois la scène principale. Pendant ce temps, des jeux de lumière balaient la salle.
Retentit alors l'introduction de Let it Rain et des portes s'ouvrent dans le mur dressé sur scène pour laisser apparaître les SNSD. Nouvelle surprise, cette chanson est également interprétée en coréen et chantée par toutes les membres du groupe, contrairement à la version japonaise qui n'est chantée que par Taeyeon, Sunny, Jessica, Tiffany et Seohyun.
Une fois la chanson terminée, les SNSD se présentent une par une, exprimant leur joie d'être de retour en Corée et de retrouver leurs fans. Puis elles enchaînent sur Snowy Wish, Bbeon&Fun et Kissing You qui leur permettent de parcourir la scène et d'interagir enfin avec les fans qui sont ravis et chantent avec elles. Cette partie du concert s'achève par Oh! qui est chantée sur l'avant-scène, les fanchants envahissant tout le stade.

Les lumières s'éteignent ensuite et une nouvelle vidéo est diffusée pour combler l'attente, pendant que les filles se préparent pour ce que les fans attendent avec le plus d'impatience: les solo stages ! Et c'est d'ailleurs Hyoyeon qui les inaugure avec sa reprise de Please Don't Stop The Music de Rihanna. Vêtue d'une tenue blanche très sexy dévoilant l'intégralité de l'une de ses jambes et accompagnée de ses danseurs, la jeune femme met le feu au stade avec une chanson lui correspondant amplement, prouvant qu'elle est une artiste à part entière et mérite sa place dans le groupe.
Puis l'ambiance retombe d'un coup lorsque des notes de piano retentissent. Les lumières se braquent alors sur Jessica qui commence à chanter Almost de Tamia en jouant du piano. Sa voix pure, cristalline et sans défaut prend possession du stade, laissant le public bouche bée. Au bout de quelques instants, les lumières s'éteignent une seconde et Jessica abandonne son instrument pour marcher le long de la passerelle conduisant à l'avant-scène. La jeune chanteuse est sublime dans sa robe bustier bleu et étincelante, courte devant et longue derrière avec une traîne faite de plumes. La chanson est merveilleusement bien assurée, sans aucune fausse note. Cela montre que, quand elle veut, Jessica peut être une excellente chanteuse.
C'est ensuite le tour de Sunny d'effectuer son solo avec une reprise de Three de Britney Spears. Elle arrive vêtue d'un short et d'une veste noire pailletée et effectue une performance très sensuelle avec ses danseurs et des rubans roses. Elle changera de tenue le lendemain pour arborer une veste pailletée rose ainsi qu'un surprenant haut résilles noir découvrant son soutien-gorge, noir lui aussi, et son décolleté connu pour être généreux. Autant dire que les fans ne s'attendront pas à une tenue aussi osée.
Le ton est lancé: les SNSD ne sont plus des enfants mais des femmes à part entière et elles n'hésitent plus à mettre en avant leur sensualité tout comme leurs atouts !
Cette tendance est d'ailleurs confirmée par le titre suivant, qui débute avec un claquement de doigts. Les lumières se concentrent sur la scène principale sur laquelle se tient Tiffany, vêtue d'un corset rose très sexy avec des bas résille et des gants en satin. Cette tenue ne peut convenir qu'à une chanson: la célébrissime Lady Marmelade, version Moulin Rouge ! La jeune fille commence à chanter, accompagnée de danseurs en habits de cabaret et au bout de quelques minutes, une silhouette apparaît en haut de la scène: Taeyeon. La leader, vêtue d'une tenue bleue très découverte, laissant son ventre à l'air et inspirée du style cabaret, rejoint Tiffany puis laisse retentir sa voix puissante. Le duo interprète le titre avec brio et bonne humeur, Taeyeon laissant tout le monde bouche bée avec ses notes hautes et Tiffany effectuant une nouvelle fois un rap au milieu de la chanson. Le public est on ne peut plus conquis et chante avec elles les «voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?» Incontestablement le meilleur spécial stage du concert.
Ce duo conclut la première série de solo stages et une vidéo est encore est fois diffusée pour faire patienter les fans. Peu après, les neuf membres reviennent ensemble sur scène, toutes vêtues d'un short bleu et d'un haut doré. Puis les premières notes de The Great Escape, un autre de leurs titres japonais, se laissent retentir. A la fin de la chanson, un grand drap blanc est tendu devant le groupe et les silhouettes des filles effectuant une danse chacune leur tour sont projetées dessus. Puis le drap se relève et débute alors Bad Girl. Les membres du groupe ont troqué leur haut doré pour une veste en cuir, ouverte une combinaison bleue très sexy et ajustée, collant à l'ambiance de la chanson.
Les lumières s'éteignent de nouveau pour laisser place à la vidéo suivante. Elle met en scène les SNSD dans un univers blanc, pur et féérique, empli de lumière et de plumes. La musique du Lac des Cygnes retentit tandis que l'on voit les filles danser de façon gracieuse et angélique, vêtues de blanc et entourées de miroirs. Puis la musique s'arrête et le reflet des filles change dans le miroir, laissant apparaître leur double maléfique tandis que retentissent des « black swan » murmurés de façon lugubre. Les « white SNSD » sont peu à peu remplacées par les « black SNSD » qui se mettent à danser sur une musique plus sombre et rock. Indiscutablement l'une des vidéos les plus réussies du concert.
La salle s'assombrit et une musique rock débute, alors qu'une silhouette apparaît en haut de la scène. Il s'agit deTaeyeon, vêtue de noir avec des plumes de la même couleur. Du feu surgit autour de la scène alors que la jeune femme commence à chanter avec puissance, telle une chanteuse de hard rock, dévoilant une nouvelle facette de son talent et coupant le souffle à tous les spectateurs. Une fois cette intro finie, les autres filles la rejoignent pour interpréter Run devil Run, vêtues de combinaisons en cuir noir. Un break au milieu de la chanson reprend la musique du Lac des Cygnes de façon remixée, rappelant le titre T.O.P de Shinhwa. C'est d'ailleurs la chorégraphie de ce titre qu'elles dansent pendant ce break, faisant un clin d'oeil au groupe et rappelant la reprise qu'elles avaient faite il y a quelques années.
Arrive le tour de Beautiful Stranger, nouveau titre japonais. A la fin de la chanson, le staff apporte de grandes vitres transparentes contre lesquelles les SNSD dansent de façon sexy en tapant avec des barres en fer. Puis elles enchaînent avec un remix de Hoot contenant un bridge rock pendant lequel certaines des filles s'envoleront une nouvelle fois dans les airs, avant qu'une nouvelle vidéo soit diffusée, mettant en scène Yuri, Seohyun, Sooyoung et Yoona. La deuxième partie des solo stages est annoncée !

Les danseurs se mettent en file et une marche militaire s'effectue, avant que Yuri ne fasse son entrée sur scène arborant une tenue kaki militaire très sexy et des lunettes aviateur. Elle débute alors sa performance solo, dansant de façon sensuelle et puissante tout en interprétant If de Janet Jackson.
Une fois son solo terminé un mambo retentit, laissant la scène à Sooyoung qui reprend le célèbre Sway de Dean Martin. Vêtue d'une robe noire et bleue découvrant ses longues jambes fines, la jeune femme entame un mambo sensuel avec un danseur. Les mouvements et portés sont fluides, parfaits, et les jambes interminables de la chanteuse et son osmose avec son partenaire ne font qu'accentuer la chose. L'un des solos les plus réussis, à mon avis.
S'ensuit le solo de Seohyun, qui, coiffée d'un chignon telle Audrey Hepburn, porte une robe noire et des gants en satin. Elle interprète impeccablement Stuff Like That There de Bette Midler. La chanson est coupée par un petit interlude pendant lequel la jeune fille se lance alors dans une démonstration de claquettes avec ses danseurs.
Puis elle cède la place à Yoona, habillée d'un pantalon noir large, haut blanc et ceinture à strass. Ce dernier solo est une reprise de 4 minutes de Madonna et Yoona l'effectuera en dansant autour d'une barre de pole dance avec ses danseurs. Dans la deuxième partie de la chanson, l'un des danseurs arrache le pantalon de Yoona pour la laisser finir son solo en body blanc et argenté, déchaînant la foule.

Une fois cette série de performances terminée, une vidéo est -encore une fois- diffusée. Cette vidéo, vraiment très émouvante, met en scène une petite fille orpheline se rappelant de sa mère disparue. Une grande partie de la salle en a les larmes aux yeux, et cela empire d'ailleurs avec la chanson suivante, qui est une reprise de Danny Boy, originalement chantée par Elsie Griffin. Seules Tiffany, Jessica, Taeyeon, et Seohyun interprètent ce titre, vêtues d'un haut rouge et doré façon soldat de bois et une jupe en tulle noir. La chanson, vraiment très touchante et chantée à merveille par les quatre filles aux voix exceptionnelles, a en fait été choisie par Tiffany, dont l'histoire est assez proche de celle de l'enfant de la vidéo. Danny Boy était en effet la chanson préférée de sa mère décédée à qui elle a souhaité rendre hommage en la reprenant sur scène. D'autres images de la petite fille défilent sur les écrans pendant la chanson.
Une fois ce titre achevé, les autres membres du groupe se joignent à elles pour entamer Complete, autre chanson très émouvante, mais cette fois de leur propre répertoire musical. C'est à ce moment-là que les fans effectuent leur "project" spécial en faisant signe à toute la salle de lever les feuilles A4 scotchées à leur siège. Les 70 000 personnes présentes lèvent alors ces feuilles blanches marquées d'un « bogoshipeosseo » (vous nous avez manqué). Le spectacle est vraiment impressionnant et touchant. Les membres du groupe, surprises et émues ont toutes laissé échapper des larmes, certaines pleurant même au point de ne plus pouvoir chanter. J'avoue avoir moi-même versé quelques larmes. Le lendemain, un autre fanproject est mis en place au même moment du concert, avec des lightsticks verts cette fois, qui seront disséminés dans la salle de façon à former un « So Nyuh Shi Dae ♥ ».

Une fois l'émotion passée, le spectacle continue avec Donghwa (My Child), pendant laquelle les SNSD, une couronne sur la tête et encore émues, se tiennent sur un grand bateau en deux parties qui parcourra entièrement la scène. L'occasion pour elles d'échanger un peu avec leur public.
Puis une nouvelle vidéo débute, mettant cette fois en scène Key des SHINee. On y voit le jeune homme s'extasier sur un billet de concert des SNSD et avoir des visions, transformant les gens autour de lui en membres des SNSD, ce qui provoque des situations amusantes. La vidéo s'achève sur une apparition de Taemin, dévoilant lui aussi un billet pour le concert des SNSD. Cette vidéo hilarante provoque les rires d'une grande partie du public et annonce la couleur de la suite du concert.
C'est d'ailleurs confirmé avec Naengmyeon qui est chantée dans la bonne humeur, les filles et le public s'amusant ensemble. Elles portent cette fois des marinières et shorts et, pour certaines, des petits chapeaux de marin. Cette chanson sera l'occasion pour Sooyoung, Seohyun, Sunny et Yuri de monter sur des petites structures en fer qui parcourent le public. Sooyoung en profite pour saluer au passage un personnage on ne peut plus connu et présent dans le public : le directeur de SM Entertainment, Lee Soo Man, qui fait son fanboy avec un lightstick rose en hurle fièrement le nom des filles à leur passage. Une scène vraiment amusante à voir et tranchant avec l'image négative d'homme froid et manipulateur que beaucoup de fans ont de lui.
S'ensuivent Hahaha Song et Gee, qui mettent le feu au public. Les filles, disséminées aux quatre coins de la scène, s'amusent et chantent avec leurs fans, et les fanchants retentissent plus fort que jamais. Un moment intense mettant vraiment de bonne humeur.
Le groupe se réunit ensuite sur l'avant-scène. Elles plaisantent un peu avec leurs fans et effectuent chacune à leur tour une danse ridicule. Puis elles annoncent la fin du concert et entament Yeongwonhi Neowa Kkumkkugo Shipda (Forever) avant de quitter la scène en remerciant leur public.
Mais, bien évidemment, comme pour tout bon concert, la salle entière réclame un Encore et, après quelques minutes, le groupe revient sur scène, arborant les t-shirts customisés de la tournée, des shorts en jean, des bottines en cuir et des plumes dans les cheveux, telles des indiennes.
Commence alors le tube qui les a lancées, Dasi mannan segye (Into the New World), suivie de Himnae (Way To Go), qui met une nouvelle fois le feu à la salle. Le public est en délire et pourtant c'est déjà la fin. Les filles remercient tout le monde et demandent quelle chanson les fans auraient aimé entendre. Le public réclame Baby Baby, qu'elles s'empressent de chanter a capella.
Le concert s'achève sur Mabinogi (It's Fantastic), pendant laquelle les membres du groupe continuent à interagir avec leur public. Une fois la chanson terminée, elles remercient une nouvelle fois leurs fans et laissent échapper quelques larmes d'émotion car cette fois-ci, le concert touche réellement à sa fin.

Bien qu'il ait duré plus de trois heures, ce concert aura filé à la vitesse de l'éclair et, personnellement, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les temps morts étaient parfaitement bien comblés pour que le public n'ait pas le temps de s'ennuyer, et la mise en scène remarquable donnait du punch au concert. Les différents solos des filles ont mis en avance leurs qualités d'artiste à part entière et confirmé leur passage à l'âge adulte en mettant en avant une image plus mature, féminine et sensuelle des neuf jeunes femmes.
On peut cependant regretter que la moitié du concert ait été effectué en playback, mais étant donné l'emploi du temps ahurissant du groupe au mois de juillet et la multitude de concerts qu'elles ont donné au Japon en très peu de temps, on peut parfaitement comprendre que l'emploi de playback était nécessaire pour préserver leurs voix. De plus, les titres en live ont largement confirmé leur capacité à chanter.
On peut également regretter le fait que ces concerts, annoncés comme une tournée à part entière, ne soient en fait qu'un prolongement de la tournée japonaise, reprenant les titres, mises en scène et solo stages de cette dernière sans nouveauté, si ce n'est les versions coréennes de Mr Taxi et Let it Rain. Sachant que beaucoup de fans coréens ont fait le déplacement jusqu'au Japon pour assister à l'Arena Tour, on peut penser qu'ils ont été déçus de ne pas avoir un concert spécial pour le retour du groupe en Corée.
Néanmoins, malgré ces quelques défauts, ces concerts grandioses ont encore une fois confirmé le statut des SNSD comme étant l'un des groupes leaders de l'entertainment en Corée. SM Entertainment n'a pas lésiné sur les moyens et effets, feux d'artifice, confettis, effets spéciaux : tout était là et les neuf membres du groupe ont parfaitement assuré le show, sans fausse note, sans incident, et les fans en redemandent encore et encore.

Setlist :

- Sowoneul Malhaebwa (Genie)
- You-aholic
- Mr. Taxi (version coréenne)
- I’m in Love with the Hero
- Let it Rain (version coréenne)
- Snowy Wish
- Bbeon&Fun
- Kissing You (remix)
- OH!
- Hyoyeon solo stage (Please don’t stop the music)
- Jessica solo stage (Almost)
- Sunny solo stage (Three)
- Taeyeon & Tiffany solo stage (Lady Marmalade)
- The Great Escape
- Bad Girl
- Run Devil Run
- Beautiful Stranger
- Hoot
- Yuri solo stage (If)
- Sooyoung solo stage (Sway)
- Seohyun solo stage (Stuff Like That There)
- Yoona solo stage (4 Minutes)
- Danny Boy
- Complete
- Donghwa (My Child)
- Naengmyun
- Hahaha Song
- Gee
- Yeongwonhi Neowa Kkumkkugo Shipda (Forever)

ENCORE :
- Dasi mannan segye (Into the New World)
- Himnae (Way To Go)
- Baby Baby
- Mabinogi (It's Fantastic)
artistes liés
concerts et événements liés
Girls' Generation 23/07

Girls' Generation
Seoul - South Korea
Olympic Park
commentaires
blog comments powered by Disqus


publicités